13.02.2018

Des jeunes femmes suivent-elles l’exemple de leur mère?

Au Canada, la probabilité est plus que deux fois plus importante que des jeunes femmes décident de tuer leur enfant non encore né quand leur propre mère avait déjà avorté. Ce propos est le résultat d’une étude du „Institute for Clinical Evaluative Sciences (ICES)“ publiée le 29 janvier 2018 au „Canadian Medical Association Journal“.

Au cours de cette étude, des informations de 431'623 jeunes femmes entre 12 et 19 ans ont été évaluées. Parmi ces femmes, on trouve 73'518 femmes dont les mères ont avorté au moins une fois. La probabilité que ces jeunes femmes laissaient avorter un enfant était de 10,1 pourcent. En même temps, la probabilité chez des jeunes femmes dont la mère n’avait jamais avorté était bien plus bas: 4,2 pourcent. Les auteurs de l’étude ont constaté un lien par rapport au nombre des avortements: Plus le nombre des avortements chez la mère était élevé, plus le nombre des avortements était élevée aussi chez la fille. 

En Suisse aussi, il y a beaucoup d’avortements chez des jeunes femmes: Selon les informations données par l’Office fédéral de la statistique, 734 enfants dont la mère avait entre 15 et 19 ans ont été avortés en 2016.