16.07.2013

Participation du chanteur de l‘Eurovision et de l’évêque auxiliaire pour le droit à la Vie!

Christoph Jakob, chanteur et directeur de l’orchestre TAKASA de l’Armée du Salut, a représenté récemment la Suisse au Concours Eurovision à Malmö (Suède). Il vient de s’engager à soutenir la Marche pour la Vie du 14 septembre 2013 sur la Turbinenplatz à Zurich. Christoph Jakob se produira avec la chanteuse Jackie Leuenberger (de l’Emmental) pour chanter en faveur du droit à la vie des enfants à naître.


Dès la mi-juin, une campagne publicitaire de qualité apparaîtera dans les organes ecclésiastiques pour mobiliser le plus grand nombre d’activistes pro-vie à descendre dans les rues de Zurich. Si Mgr Marian Eleganti de Coire est représenté, c’est précisément le «forum» (organe catholique du Canton de Zurich) qui a refusé une insertion dans sa publication. La rédaction de «forum» explique son refus par le caractère politique que représente la lutte contre l’avortement. Pourtant, le journal «reformiert» ainsi qu’une multitude d’églises indépendantes ont accepté volontiers d‘insérer l’invitation à la Marche pour la Vie.


Cela démontre que le fossé qui existe déjà entre la hiérarchie ecclésiastique et le contre-pouvoir des églises organisées par l’état est aussi tangible dans le domaine de la protection de la vie. Alors que la Conférence des Evêques dénonce toujours fermement l’avortement comme un comportement criminel, la corporation catholique romaine du Canton de Zurich se laisse endormir par l’esprit libéral du temps. De toute évidence, la protection de la vie humaine ne trouve plus aucun appui chez les fonctionnaires
«catholiques» de l’état.


Les organisateurs de la Marche pour la Vie cherchent de nouveaux moyens et canaux pour mobiliser des participants potentiels dans les milieux catholiques. La lutte en faveur du droit illimité à la vie des enfants à naître se révèle une pierre d’achoppement. Le bon grain des chrétiens bibliques sera séparé de l‘ivraie des croyants voués à une éthique libérale.